Denis-Martin Chabot

DSCF1289

DSCF1289

DSCF1289

DSCF1289

Originaire de Québec, Denis-Martin Chabot a étudié le journalisme à l’Université Carleton à Ottawa. Il est journaliste à la télévision de Radio-Canada depuis 30 ans.Il est l’auteur d’une série de romans, Les histoires du Village, racontant la vie d’hommes et de femmes gais du Village gai de Montréal. Le premier titre, Manigances, a obtenu le Prix Gros Sel du public en Belgique en 2006. Il a été traduit en anglais et publié par Starbookspress aux États-Unis, sous le titre Mangames (2010). Cette série est maintenant épuisée. Il a publié un recueil de récits, Le Journal intime de Dominique Blondin aux Éditions de l’Interdit en 2013.

En 2015, les éditions La Semaine (Québecor) publieront les deux tomes de la série Rue Sainte-Catherine Est.

Denis-Martin Chabot a traduit en français le roman Dangers @ liaison.com de Don Bapst, publié en 2010 aux éditions Popfiction et repris en 2011 par les éditions Textes gais à Paris.

Il a collaboré à la revue littéraire Ancrages de l’Association acadienne des artistes professionnel(le)s du Nouveau-Brunswick, à Brèves littéraires de la Société littéraire de Laval, de même que Le Passeur de la Fédération québécoise du loisir littéraire.

Il a écrit plusieurs textes dans les collectifs, notamment de l’Arc-en-ciel littéraire (Sortir de lombre (2009), Pulsions poétiques, Délice interdit, Les voisins d’à côté et Ces messagers venus dailleurs (2010)), GayStory, éditions Grimal(2011), Mots en liberté, Écrivains francophones d’Amérique (2013) et Un cadeau pour le refuge, Éditions Textes gais (2014).

Son travail d’écrivain a été reconnu au Festival Altern’Art de Québec en 2010, avec un premier prix en fiction et un troisième, en poésie, par la maison Naji Naaman pour la culture au Liban, un troisième prix et de diplômes de la francophonie au Concours Europoésie en 2012, 2013 et 2014, une mention au concours de la Fédération du loisir littéraire du Québec en 2013 et un premier prix en poésie au concours Millén’art défi (France) 2012.

**************************************************

 ManigancesTG Manigances

À l’image de l’époque dans laquelle ils évoluent, les personnages de Manigances veulent, désirent et convoitent. Ils sont en quête, en quête d’amour… Un amour profond, un amour futile, un amour intéressé, un amour impossible, un amour dépendant, un amour sensuel, un amour sexuel… Un amour malade. Manigances raconte une saga dans un monde un peu à l’écart, celui des amours entre hommes. Des amours tout aussi sains et compliqués que les amours entre hommes et femmes. Plus compliqués peut-être dans le contexte des hommes gais qui évoluent dans un monde hétérosexuel qui n’est pas à leur image. Manigances a remporté le prix Gros Sel du public 2005, prix accordé à des œuvres littéraires ignorées par les médias.

********************************

 Pe nitenceTG Pénitence

« Qui ne s’ennuie pas de ce passé pourtant pas si lointain, ce passé facile et insouciant ? Qui ne s’ennuie pas de ce passé libre, où esprit et corps faisaient tout ce qu’on leur demandait, sans se fatiguer ? Qui ne voudrait pas pouvoir encore tomber amoureux à chaque coin de rue ? Et surtout, qui ne désire pas secrètement recouvrer sa liberté sexuelle, ce pouvoir de baiser avec qui on veut sans se soucier des conséquences ?  Baiser sans condom ! C’était le bon vieux temps ! Eh oui, toute une génération d’hommes gais pent désormais parler du bon vieux temps qui ne reviendra pas de sitôt. Pourtant, ils ne sont pas tous si vieux… La trentaine tout au plus. Mais voilà, le SIDA a créé une nouvelle génération d’aînés. » Dans Pénitence, les thèmes universels de la mort, de la vieillesse, de la fidélité et du pardon se conjuguent au rythme de l’intrigue.

********************************

 Innocence Innocence

11 septembre 2001. Le séduisant acteur Bertrand Leblanc perd son jeune ami le courtier Patrick Rivard dans l’effondrement des tours du World Trade Center. Effondrée, la star québécoise, qui a conquis Hollywood, tente de se réfugier incognito à Montréal chez son vieil ami Roger Marchand. Jacques, le fils de ce dernier est un adolescent instable en opposition avec son père. Il s’attaque aux homosexuels avant de décider de partir faire la guerre en Afghanistan. De son côté, Imonfri, l’ami malien de Roger, profite de sa beauté pour aborder les jeunes garçons de Montréal. Alexandre Trottier, autre ami de Roger, a quant à lui séduit Mathieu Rolland, un militaire, G. I. Joe grandeur nature. Ce dernier doit partir faire la guerre aut Talibans. Son chemin croisera celui de Jacques. C’est aux informations qu’Alexandre découvrira le terrible lien qui unit son amant au fils de son ami.

************************************

 Accointances Accointances

Une folie de jeunesse cause un accident stupide qui change la vie de Marcel Cantin. Bertrand Leblanc, acteur déchu, ne désire plus rien, jusqu’à ce qu’il fasse connaissance de Frédéric, mais, une fois de plus, une tragédie, une agression dans le métro, l’empêche encore d’atteindre le bonheur. Alexandre Trottier, devenu père de famille par vocation et non par choix, n’en peut plus de vivre cloîtré dans sa banlieue. Jeune algérien élevé strictement, Ahmed Hassan, s’émancipe, mais sa naïveté le rattrape. Imonfri Sanou, atteint du VIH, cherche le pardon qui pourtant se trouve au fond de lui. Et Ginette Clavet, la militaire dévouée, se remet difficilement de son stress post-traumatique. Le destin de ces personnages se lie dans ce dernier opus de la série Histoires du Village.

**********************************

 Couverture Journal5 Le Journal intime de Dominique Blondin

Dominique Blondin, dans la jeune vingtaine, aspire à une grande carrière. C’est lors de son premier stage pour un important journal qu’il se démarquera le plus. Brillant et talentueux, il en épate le directeur qui voit en lui en potentiel particulier, car c’est son sexappeal qui l’anime le plus.  Tranquillement, sous le charme de son patron, Dominique fera la découverte étonnante de plaisirs nouveaux dont jamais la pensée ne lui avait effleuré l’esprit. Puis d’expérience en expérience, il s’abandonnera à de savoureux délices qui, avant son stage, lui étaient étrangers, mais qu’il voudra perpétuer à jamais en ne vibrant que pour chaque instant de jouissances. Il n’en tient qu’à vous maintenant de déguster les aventures succulentes et trépidantes de Dominique.

***********************************

 site web :

http://www.denismartinchabot.com/www.denismartinchabot.com/Accueil.html

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: